Sélectionner une page
auto-entrepreneur-livraison-de-repas

Auto entrepreneur dans la livraison de repas

La livraison à domicile en France est en plein boom. Elle s’est beaucoup développée ces dernières années et est devenue un marché porteur d’emploi. Plusieurs plateformes proposent ce type de service de livraisons de repas. Les plus connus et réputés sont Uber eats, Just Eats, Deliveroo, Frichti, Yper ou encore Stuart. Elles ont toutes pour concept de mettre en relation les commerçants ou les restaurateurs et les clients. Vous, votre rôle, c’est de faire le lien entre eux. Vous prenez en charge la commande que vous livrez au domicile ou au bureau du client.
Vous n’êtes pas salarié de la plateforme de livraison. Vous agissez en qualité de « prestataire de service » pour cette entreprise. C’est pourquoi les livreurs et les coursiers doivent créer leur propre société. Le régime qui se prête le mieux à cette activité est l’auto entreprise (ou micro entreprise).
Pour pouvoir vous inscrire sur leur plateforme et devenir livreur uber eats en auto entrepreneur par exemple, vous devez au préalable avoir créé le statut juridique de votre entreprise. Vous pourrez ensuite bénéficier de la mise en relation « clients-restaurants » qu’elles offrent et des livraisons liées à ces commandes.
Voici les informations et conseils pour s’inscrire en tant qu’auto-entrepreneur et livrer des repas grâce aux plateformes de livraisons à domicile.
.

Pourquoi devenir livreur ou coursier pour des plateformes de livraisons de repas ?

Le marché est porteur et le confinement a largement participé au développement de ces entreprises. C’est donc le bon moment pour vous lancer dans un tel projet.
Ensuite, elles proposent généralement des horaires flexibles ou conciliables avec un autre statut : étudiant, retraité, chômeur, salarié, fonctionnaire… De plus, le régime auto entrepreneur vous permet de cumuler différents statuts.
Les avantages de développer une entreprise liée à ces plateformes de livraison de repas sont nombreux

k

Si vous êtes étudiant ou retraité, vous pouvez arrondir vos fins de mois avec des horaires choisis en fonction de vos contraintes personnelles.

Si vous êtes salarié ou fonctionnaire, vous pouvez garder votre emploi actuel le temps de bien lancer votre entreprise.
SI vous êtes au chômage, vous pouvez bénéficier de l’ACRE, une aide qui vous permet quelques avantages fiscaux les premières années.

De quoi avez-vous besoin pour débuter ?

Pour accéder à ce type d’activité, vous devez être majeur et posséder une pièce d’identité en cours de validité.
Ensuite, pour l’exercice même de votre activité, vous devez avoir un moyen de locomotion (vélo, scooter, voiture…) les équipements de sécurité ou les permis nécessaires et enfin un smartphone récent avec un abonnement suffisant et un réseau de qualité.
Pour finir, vous devez créer un statut juridique pour votre entreprise. On vous demandera lors de votre inscription sur les différentes plateformes votre numéro d’immatriculation en cours de validité.

Quelles plateformes de livraisons de repas choisir ?

Les plus célèbres sont Uber eats, Just Eat, Deliveroo, Frichti, Yper ou encore Stuart. Chacune a ses avantages et ses inconvénients, même si sur le principe, elles ont un fonctionnement assez similaire.
Pour faire votre choix, vous devez tout d’abord veiller à ce que votre ville soit desservie par la plateforme. Si elle ne l’est pas ou si trop de livreurs ou coursiers sont actifs, vous ne pourrez pas espérer avoir un taux de commandes suffisamment conséquent pour vous dégager un salaire à la fin du mois.
Vous devez ensuite vous renseigner sur les modalités des shifts.

  • Quels sont les horaires ?
  • Comment obtenez-vous les livraisons ?
  • Comment se déroulent les tournées ?
  • Prévoit-elle une assurance ou une mutuelle ?

Les conditions de travail et le paiement doivent être les critères à privilégier. Certains d’entre eux proposent des primes en cas d’intempéries d’autres des revenus minimums garantis par livraison. Prenez le temps de comprendre quelles sont les modalités pour avoir accès aux livraisons proposées. Ce sont elles qui vous permettront d’avoir ou non un maximum de livraisons par mois.
N’hésitez pas à comparer les offres, les modalités d’inscription et le salaire envisagé.

devenir-livreur
livraison-de-repas

Le régime fiscal et la déclaration des revenus

Tout comme la démarche de création, la déclaration des revenus pour les auto-entrepreneurs a été largement simplifiée.
Cette fois, la démarche s’effectue uniquement en ligne. Elle a lieu le dernier jour de chaque mois ou tous les trimestres. C’est à vous de choisir les modalités que vous souhaitez pour votre déclaration.
Vous devez déclarer tous vos revenus. Dans le cas où vous n’auriez rien perçu, ce qu’on ne vous souhaite pas bien sûr, vous devrez tout de même inscrire 0 €. En effet, la déclaration à date choisie est obligatoire sous peine de devoir vous acquitter d’une pénalité forfaitaire de 52 €.
Enfin, vous aurez le choix entre le versement libératoire et l’imposition classique. Chacun de ses versements à ses avantages et ses inconvénients.
Le versement classique requiert de déclarer votre chiffre d’affaires annuel à travers le formulaire n° 2042-C PRO. Il sera alors ajouté au revenu de votre foyer.
Le versement libératoire est quant à lui prélevé à la source. C’est-à-dire que vous paierez votre impôt en même temps que vos cotisations sociales. Le pourcentage fixe est de 1,7 %.

Comment s’inscrire pour devenir auto entrepreneur dans la livraison de repas?

La démarche de création d’entreprise s’effectue soit par courrier ou sur place avec le format papier, soit en ligne via une plateforme dédiée aux entrepreneurs.
La démarche en ligne est simple, rapide, et intuitive. Vous trouverez tous les conseils et les explications nécessaires pour remplir les champs selon votre profil avec facilité.
La création s’effectue sur le site de l’URSAFF ou sur celui du Guichet de services des entreprises.
Après avoir pris en charge votre inscription, ce sont les plateformes en ligne qui se chargeront de fournir auprès des différents organismes les pièces nécessaires à la création de votre entreprise. Vous n’avez plus aucune démarche à effectuer.
Après quelques semaines (entre 1 et 4 semaines en générales) vous recevrez différents documents concernant votre nouvelle entreprise. Vous devez les garder précieusement, ils vous seront demandés notamment lors de l’inscription auprès de l’entreprise de livraison de votre choix.