Sélectionner une page
comment-devenir-livreur-uber-eats

Comment devenir livreur Uber eats?

À l’ère du numérique, tout devient plus rapide, plus accessible et plus confortable. Commander un repas rapide, un petit déjeuner ou un repas équilibré devient une simple formalité avec le concept Uber Eats. Si on ne le présente plus vraiment tant il a envahi le marché ces dernières années, certains entrepreneurs en quête d’un projet d’entreprise se demandent comment parvenir à faire des livraisons de repas en tant qu’auto-entrepreneur au sein d’Uber Eats, devenu une référence en la matière.
La flexibilité des horaires de travail et la simplicité des démarches pour créer une entreprise sous le régime de micro entreprise sont séduisantes. Après un petit retour sur l’histoire d’Uber Eats afin de mieux cerner l’univers de cette entreprise de livraison de repas, découvrez nos précieux conseils pour vous lancer dans l’aventure et devenir livreur.
.

L’épopée Uber

Histoire Uber

Un petit retour s’impose pour comprendre l’ampleur du phénomène Uber Eats. Largement développé en 2014, le concept est né en 2009… à Paris ! Eh oui, Travis Kalanick et Garrett Camp n’arrivant pas à trouver de taxi imaginent le concept Uber.
Un an plus tard, les deux entrepreneurs lancent une application smartphone afin de commander une course d’un simple clic. L’entreprise se lance aux États-Unis et plus précisément à San Francisco en Californie. L’année suivante, la première commande avec Uber est passée.
En 2011, Uber revient sur les origines de sa création et s’implante à Paris. Moins de 10 plus tard, il a conquis la planète. Sur n’importe quel continent, Asie, Afrique, Europe, Amérique du Nord, Amérique du Sud et même Océanie, Uber propose ses services aujourd’hui partout dans le monde.

Uber Eats aujourd’hui

Uber lance en 2014 le service Uber Fresh qui deviendra plus tard Uber Eats. Un menu fixe à 12 dollars, livraison incluse, sera proposé par des chauffeurs partenaires de l’entreprise en voiture.
Ce qui ne devait être qu’un test est très vite devenu un franc succès. Le nombre de restaurants partenaires et de villes qui proposent le service Uber Eats grimpe en flèche.
C’est en 2017 principalement que la ville s’étendra sur l’hexagone. La pandémie du covid-19 a largement participé à l’essor de l’entreprise qui a opéré une hausse de près de 35 % de son chiffre d’affaires.

Les conditions pour être livreur chez Uber Eats

Pour les livreurs non motorisés, à vélo par exemple, les démarches sont très simples. Un simple casier judiciaire vierge et une assurance auto entrepreneur ou une mutuelle (facultative) pour vous protéger en cas de chute sont nécessaires.
Pour les livreurs motorisés, quelques pièces supplémentaires sont requises. Ils doivent tout d’abord avoir une attestation de capacité de transport de marchandises. Sans diplôme ou expérience dans le domaine du transport de personne ou de marchandise, vous devrez effectuer une formation de 105 heures (environ 1000 à 1500 euros). N’hésitez pas à vous renseigner pour une prise en charge totale ou partielle de cette formation.
Une attestation de capacité financière (1800 € bloqué sur le compte de l’entreprise) sera également nécessaire.
Enfin, ces deux attestations en poche, vous pourrez vous inscrire au Registre national des transporteurs.
Vous pourrez alors vous inscrire sur le site d’Uber Eats en fournissant les pièces justificatives demandées, puis choisir votre lieu de livraisons et vos horaires (shift). Dès que vous êtes connecté, vous serez informé des livraisons disponibles que vous pourrez prendre en charge.

Les avantages du statut d’indépendant

Grâce au statut d’auto-entrepreneur, vous pouvez bénéficier de quelques avantages. Tout d’abord, la déclaration du chiffre d’affaires est largement simplifiée. Une simple déclaration mensuelle ou trimestrielle sur la plateforme s’effectue en quelques clics.
Ensuite, vous pouvez cumuler cette activité avec votre poste actuelle. Vous pouvez également créer votre micro entreprise si vous êtes à la retraite, étudiant, fonctionnaire ou au chômage, tout en cumulant les deux statuts. Dans le cas où vous seriez déjà salarié, cela vous laisse le temps de bien lancer votre activité avant de quitter votre poste ou de préserver et d’arrondir vos fins de mois.

Les spécificités d’un livreur Uber Eats indépendant

Même si vous êtes lié à l’entreprise par la proposition de service Uber Eats, vous n’êtes pas sous contrat salarié. Aucun contrat de travail ne vous lie à l’entreprise. Vous êtes donc indépendant dans votre activité.
Le choix de l’implantation doit être mûrement réfléchi. Certains quartiers sont déjà largement couverts par un service Uber, d’autres n’attendent plus que vous.
En moyenne, une course vous rapporte entre 4 et 9 € selon la distance parcourue.

livraison-de-repas
devenir-livreur

Les conditions pour être autoentrepreneur

Le régime « auto entrepreneur » est fortement privilégié par bon nombre de futurs entrepreneurs. En effet, la démarche et la fiscalisation sont simples et accessibles à tous. Toutes les démarches administratives peuvent s’opérer en ligne même si le format papier est toujours possible. La plateforme est très bien conçue et instinctive.
Pour pouvoir bénéficier de ce régime, il faut cependant répondre à quelques critères. Tout d’abord, le plafond du chiffre d’affaires annuel est de 72 500 €. En cas de dépassement, un autre régime
sera plus adapté. Vous devez également être majeur et disposer d’une carte d’identité en cours de validité de l’Union européenne.
Ensuite, vous devez savoir que vous dépendez de la Chambre de commerce et de l’industrie. Vous recevrez votre extrait Kbis que vous pourrez fournir à la plateforme Uber en temps voulu. Après inscription, l’Insee vous fera parvenir par courrier un numéro SIRET, SIREN ainsi qu’un code APE. Tous ses éléments vous seront fournis après votre inscription.
La démarche en ligne est simple et rapide. Il suffit d’utiliser l’outil proposé sur le site de Service Gestion des entreprises ou celui de l’URSAFF. Après avoir rempli les différents champs, la plateforme se charge d’envoyer les pièces aux différents organismes.
Sous quelques semaines (1 à 4), vous recevrez votre numéro SIREN, votre code APE, une affiliation à la CFE dont vous dépendez (cotisation sociale) ainsi qu’à la sécurité sociale des indépendants.
Vous pourrez alors, chaque fin de mois ou tous les trimestres, déclarer vos revenus (même si vous n’avez rien perçu, vous devez déclarer 0 € sous peine de recevoir une pénalité forfaitaire de 52 €).

En savoir plus sur le métier de livreur !