Sélectionner une page
devenir-livreur-yper

Comment devenir livreur Yper ?

La livraison à domicile a le vent en poupe depuis quelques années. On estime à près de 83 billions le chiffre d’affaires des livreurs de repas à domicile. La clientèle est généralement âgée de 25 et 43 ans pour un panier moyen de 20 € par commande. Certains se font livrer à la maison, d’autres au bureau. Les géants du marché sont Uber Eats, Just Eat et Deliveroo. Mais Yper grappille des places et grimpe les échelons vitesse grand V.
Ses atouts lui permettent d’offrir un service différent de ses concurrents. Il ne se limite pas à la livraison des repas et peut donc toucher une clientèle plus large et des partenaires variés.
Les derniers confinements, conséquences de la pandémie mondiale de l’année passée, ont popularisé le concept des livraisons à domicile. Si vous souhaitez arrondir vos fins de mois ou devenir auto-entrepreneur livreur Yper… c’est le moment. Le marché est en plein essor et les possibilités d’emploi sont nombreuses.
Créer une microentreprise est une démarche simple et rapide. De plus, les horaires de la plateforme Yper vous permettent de cumuler facilement les statuts : retraité, chômeur, fonctionnaire, étudiant, salarié…
Après un petit retour sur l’histoire d’Yper afin de vous familiariser un peu plus avec cette entreprise, vous découvrirez nos conseils pour bien vous lancer dans votre nouvelle activité.

.

Découvrez le concept Yper

Histoire d’Yper

Jacques et Cédric lancent le projet à Lille dans les Hauts de France. Le souhait des deux fondateurs d’Yper était de développer un concept de livraison solidaire et collaboratif entre particuliers. Les avantages sont nombreux : limitation des émissions de CO2, lutte contre l’isolement social, optimisation des temps de trajet, cumule d’un revenu supplémentaire pour arrondir ses fins de mois.
La plateforme se développe rapidement et élargit son concept. Dès 2018, elle établit des partenariats auprès des fleuristes, très demandeurs de ce type de livraison jusqu’alors plutôt réservé à l’alimentation, et aux supermarchés Match.

Yper aujourd’hui

En 2019, Yper rachète You2You. Elle profite des plateformes logistiques et zone de stockage de cette entreprise et notamment des partenaires de You2You, comme DHL express France.
Aujourd’hui, l’entreprise a donc pu élargir largement son panel d’offres. Elle offre des solutions de livraisons à domicile de courses (drives et commerces de proximité), mais aussi de colis pour particuliers et professionnels.
Le concept s’appuie sur l’optimisation des trajets de particuliers. Ils profitent de leur temps libre et d’un esprit d’entraide, ou ont bâti leurs entreprises autour de ces livraisons grâce à l’entrepreneuriat.
Ce service est présent dans plus de 2500 villes en France.

Conditions pour être livreur Yper

Avant de vous inscrire sur le site d’Yper, veillez à ce que la ville soit desservie par la plateforme. Ensuite, s’il n’y a pas trop de livreurs sur la zone que vous recherchez, vous avez potentiellement un secteur porteur pour vous et donc de bonnes chances de percevoir des revenus plus conséquents.
Les spécificités de cette plateforme gravitent tout d’abord autour des horaires. En effet, vous travaillez uniquement en semaine de 18 h à 22 h. Cela peut être un avantage pour cumuler avec un autre emploi.
L’autre spécificité d’Yper, c’est que vous débutez une tournée avec des points de livraisons connus et assurés à l’avance. Vous allez chercher vos colis et paquets à un point de stockage puis vous commencez votre tournée en suivant un itinéraire optimisé.
Côté salaire, vous pouvez espérer 40 à 60 € par shift (livraison d’un secteur sur une période donnée).
Si vous appréciez le contact humain et que vous aimez rendre service, c’est un poste qui pourrait vous séduire.
L’avantage des horaires d’Yper et du régime micro-entrepreneur, c’est qu’ils vous permettent de cumuler les statuts (salarié, étudiant ou chômage par exemple).

livraison-de-repas
devenir-livreur

Conditions pour devenir auto entrepreneur

Pour être auto-entrepreneur, il y a quelques critères à prendre en compte notamment avoir l’âge requis (18 ans) et posséder une carte d’identité de l’Union européenne en cours de validité.
Ensuite, les démarches sont assez simples. Tout est aujourd’hui dématérialisé pour faciliter la tâche des nouveaux entrepreneurs. Même si le format papier est toujours possible, la version numérique sur le site dédié des auto-entrepreneurs est très complète, intuitive et simple d’utilisation.
Une seule démarche est à effectuer auprès de cette plateforme numérique. Elle se chargera de transmettre ensuite les documents nécessaires à l’Urssaf par exemple.
Vous pouvez vous rendre sur le site de l’URSAFF ou sur celui du Services des entreprises. Ce sont les deux seuls sites habilités à immatriculer votre entreprise.
Après votre inscription, vous aurez un numéro SIRET, SIREN et un code APE d’attribués. Vous serez également affilié à la sécurité sociale des indépendants ainsi qu’à la CFE (cotisation foncière des entreprises) dont vous dépendez.
Il vous suffira ensuite de déclarer en ligne (cette fois, pas de possibilité de passer par un format papier) votre chiffre d’affaires mensuel ou trimestriel.
Dans le cas où vous n’auriez perçu aucun revenu, vous devez tout de même déclarer un chiffre d’affaires de 0 €. Une pénalité forfaitaire de 52 € pourrait vous être demandée dans le cas contraire.